22 Août 2012
Bookmark and Share

L’AMA et Olympafrica lancent une initiative d’éducation

L’AMA et la fondation internationale Olympafrica lanceront cette semaine une première initiative dans le cadre de leur partenariat en éducation, soit un atelier de formation destiné au personnel de cinq centres Olympafrica qui sera offert aux Jeux régionaux de la Jeunesse Samsung à Lusaka (Zambie).

Le directeur régional du bureau africain de l’AMA, M. Rodney Swigelaar, et Jennifer Sclater, responsable, Éducation au bureau principal de l’AMA à Montréal, animeront les ateliers du 23 au 25 août. L’objectif est d’améliorer les connaissances antidopage du personnel des centres et de présenter la gamme d’outils d’éducation de l’AMA.

Créé en 1990, Olympafrica est un organisme dont l’objectif est de promouvoir les idéaux du Mouvement olympique sur le continent africain. Olympafrica possède 19 centres actifs dans la région et 14 autres sont en construction.

L’atelier permettra à l’AMA et à Olympafrica d’évaluer les besoins généraux en antidopage des centres Olympafrica et d’élaborer une approche pertinente pour la mise en place d’une stratégie formelle pour l’avenir.

Quelque deux cents jeunes sportifs participeront aux Jeux régionaux de la Jeunesse de Lusaka, du 23 au 27 août. Le premier atelier sera axé sur l’éducation et la diffusion de messages antidopage aux jeunes de ce groupe d’âge, de même qu’à leurs entraîneurs et enseignants.

« Il s’agira du premier atelier offert dans le cadre du partenariat AMA-Olympafrica. Nous sommes heureux de collaborer avec le personnel des centres et de développer un programme pour l’avenir », déclarait M. Swigelaar, qui a signé l’entente avec Olympafrica lors des derniers Jeux panafricains tenus à Maputo (Mozambique).

« Nous fournirons des informations détaillées sur les outils d’éducation antidopage de l’AMA et nous aiderons le personnel à trouver des moyens de les mettre en place dans leurs centres Olympafrica.

« Notre objectif est de mettre sur pied un plan d’éducation antidopage durable qui favorisera la diffusion de messages adéquats aux groupes cibles pertinents des régions d’Olympafrica. C’est une occasion en or et nous sommes ravis de cette initiative. »

Le tout premier atelier accueillera le personnel des centres Olympafrica du Malawi, de Namibie, de Tanzanie, du Zimbabwe et de Zambie.

En plus d’offrir cet atelier de formation au personnel et aux sportifs, l’AMA et Olympafrica animeront des discussions formelles pour évaluer leur toute première collaboration et la voie à adopter pour l’avenir.