20 Août 2012
Bookmark and Share

La médaillée Andréanne Morin visite le centre de sensibilisation de l’AMA

Le centre de sensibilisation de l’AMA à Londres a reçu la visite de plusieurs membres du Comité des sportifs lors des Jeux olympiques, dont celle de l’avironneuse canadienne et médaillée d’argent Andréanne Morin, que l’équipe de sensibilisation a chaleureusement félicité.

Membre du Comité des sportifs depuis janvier, Andréanne Morin a littéralement survolté l’équipe de sensibilisation dès qu’elle a mis les pieds dans le centre, sa médaille au cou. Andréanne a remporté l’argent dans l’épreuve du huit en pointe féminin sur le bassin d’Eton Dorney.

Il s’agissait de la troisième participation olympique d’Andréanne, qui n’a pu cacher sa joie d’avoir égalé la performance de ses confrères canadiens qui avaient remporté la médaille d’argent la veille dans le huit en pointe masculin.

Elle n’a pas hésité non plus à revêtir une réplique de l’uniforme des Coldstream Guards (infanterie de l’armée britannique) et poser pour la page Facebook de l’AMA (voir photo).

« Je suis très heureuse d’avoir remporté la médaille d’argent, surtout en Grande-Bretagne, berceau de l’aviron », raconte Andréanne, étudiante en droit, dont l’équipe est arrivée deuxième derrière les États-Unis et devant les Pays-Bas.

« J’ai maintenant hâte de m’impliquer davantage au sein de l’AMA et de faire tout ce que je peux pour m’assurer que les sportifs qui participeront aux prochains Jeux olympiques soient propres. »

Parmi les autres membres du Comité des sportifs en compétition à Londres, notons la vedette d’athlétisme des îles Caïmans, Cydonie Mothersill, et la yachtwoman du Mexique, Tania Calles..

Matt Dunn, Sara Fischer et Yang Yang, trois autres membres du Comité des sportifs, sont également venus prêter main-forte sur place, de même qu’Angela Ruggiero, Adam Pengilly et Beckie Scott, membres du Conseil de fondation.

Le programme de sensibilisation de l’AMA a été présenté à toutes les éditions des Jeux olympiques depuis son lancement, en 2002, aux Jeux de Salt Lake City. L’objectif du programme est de sensibiliser les sportifs aux dangers du dopage dans le sport au moyen d’échanges en direct et de différents outils en ligne.