23 Juillet 2012
Bookmark and Share

Lutte contre le dopage dans le sport : Lancement de la campagne 2 Champs, 1 But

Les groupes présentent une brochure afin d’aider les compagnies biotechnologiques et pharmaceutiques à identifier les médicaments en développement ayant un potentiel dopant.

La Fédération internationale de l'industrie du médicament (FIIM), l’Organisation de l’industrie des biotechnologies (OIB) et l’Agence mondiale antidopage (AMA) ont annoncé aujourd’hui le lancement de la campagne 2 Champs, 1 But dont l’objectif est de respecter les engagements établis dans la Déclaration conjointe de collaboration dans la lutte contre le dopage (Déclaration conjointe).

La campagne propose un cadre solide de collaboration et encourage les compagnies membres de la FIIM et de l’OIB à coopérer volontairement avec l’AMA afin d’identifier efficacement les composés médicaux présentant des risques de mésusage chez les sportifs et d’éradiquer le dopage dans le sport.

Le lancement de la campagne 2 Champs, 1 But coïncide avec la publication de la brochure : Les points à considérer : Identification des composés médicaux au potentiel dopant et partage d’informations avec l’AMA (Points à considérer) (disponible en anglais seulement).

Cet outil fournit aux compagnies biotechnologiques et pharmaceutiques des directives pratiques leur permettant d’identifier les composés médicinaux ayant un potentiel dopant dans un contexte sportif avant qu’ils ne soient commercialisés. La brochure Points à considérer sensibilise aux risques de mésusage de médicaments lors des essais cliniques, favorise le partage d’informations et les communications sur les médicaments au potentiel dopant avéré. Outre la brochure, le matériel de la campagne comprend un dépliant et un document Foire aux questions qui fournissent plus de détails sur la collaboration de l’industrie en matière de lutte contre le dopage dans le sport.

« L’objectif de la campagne 2 Champs, 1 But est de respecter les engagements établis entre la FIIM, l’OIB et l’AMA dans la Déclaration conjointe », déclarait Eduardo Pisani, directeur général de la FIIM. « Le dopage est un problème de santé publique et mine l’intégrité de l’innovation scientifique et du sport de compétition. Nous sommes heureux d’aider les compagnies à identifier les risques de mésusage des produits qu’ils développent avant même qu’ils ne fassent leur entrée sur le marché. »

En juillet 2010, la FIIM et l’AMA ont signé la Déclaration conjointe afin d’encourager les compagnies membres de la FIIM à collaborer volontairement dans la lutte contre le dopage dans le sport et afin de faciliter le développement de méthodes de détection. L’OIB, quant à elle, a signé la Déclaration conjointe en juin 2011. En guise de compléments à cette Déclaration, la brochure Points à considérer et la campagne 2 Champs, 1 But constituent des guides qui aident les compagnies à identifier, à tous les stades de développement, les composés médicaux présentant des risques de mésusage. Ces outils favorisent également le partage d’information avec l’AMA dans le but de développer des méthodes de contrôle et de détection de substances illicites utilisées par les sportifs.

« La collaboration étroite avec les compagnies biotechnologiques et pharmaceutiques dans le but d’identifier les composés médicinaux au potentiel dopant avant leur commercialisation accélérera le développement de méthodes de détection », déclarait M. David Howman, directeur général de l’AMA. « En outre, ces lignes directrices permettront à l’industrie pharmaceutique de s’assurer que ses activités sont concentrées sur le développement et l’administration de traitements et de médicaments à des fins thérapeutiques. »

Pour obtenir un exemplaire de la brochure Points à considérer et du matériel de la campagne, visitez le : https://www.ifpma.org.

À propos de la Fédération internationale de l'industrie du médicament (FIIM) LA FIIM représente les compagnies et les associations de recherche pharmaceutique du monde entier. Les employés – on estime leur nombre à 1,3 million - de l’industrie de la recherche pharmaceutique œuvrent dans la recherche, le développement et la fabrication de médicaments et de vaccins visant à améliorer la qualité de vie des patients partout dans le monde. Établie à Genève, la FIIM collabore officiellement avec l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et fournit son expertise afin d’aider les services de santé mondiaux à trouver des moyens pour améliorer la santé à l’échelle mondiale. La FIIM est responsable d’initiatives mondiales dont : FIIM - Création de partenariats mondiaux en santé (IFPMA Developing World Health Parterships) qui évalue et identifie les tendances pour les programmes de partenariat à long terme de l’industrie de la recherche pharmaceutique afin d’améliorer les conditions de santé dans les pays en développement; Le Code de la FIIM sur les bonnes pratiques qui établit les normes les plus strictes en matière d’interaction avec le milieu de la santé; et le Portail des essais cliniques de la FIIM qui permet aux patients et aux professionnels de la santé de s’informer sur les essais cliniques en cours et sur les résultats d’essais.

À propos de l’Organisation de l’industrie des biotechnologies (OIB) L’OIB représente plus de 1 100 sociétés biotechnologiques, universités, centres biotechnologiques d’État et organisations connexes aux États-Unis et dans 30 autres pays. Les membres de l’OIB participent à la recherche et au développement de produits biotechnologiques novateurs destinés à la santé, à l’agriculture et à l’environnement. L’OIB organise également une Convention internationale - le plus grand rassemblement de l’industrie des biotechnologies à l’échelle mondiale – ainsi que des rencontres aux quatre coins du monde avec des investisseurs clés de l’industrie.

Terence O’Rorke AMA Responsable principal, Relations média et Communications +1 514 904 8820 terence.ororke@wada-ama.org