16 Mai 2012
Bookmark and Share

L’AMA à SportAccord à Québec

L’AMA présentera une gamme d’activités au congrès SportAccord 2012 qui soulignera, entre autres, la révision du Code mondial antidopage en cours ainsi que les programmes de sensibilisation de l’Agence.

Le Code fait actuellement l’objet d’une révision qui s’échelonnera sur deux ans. Dans le cadre du processus de consultation rigoureux, l’équipe de rédaction du Code tiendra plusieurs réunions tout au long du week-end à Québec.

L’AMA encourage vivement les partenaires à prendre part à ce processus, et l’équipe de rédaction profitera de l’occasion pour discuter des derniers développements à ce chapitre avec les représentants des différentes fédérations internationales (FI) et des associations regroupant les FI.

Ces rencontres constitueront une occasion de plus pour solliciter la participation des signataires de l’AMA à toutes les phases du processus de révision du Code.

En outre, l’AMA présentera deux de ses programmes de sensibilisation antidopage à Québec, en invitant les visiteurs de SportAccord à son centre afin qu’ils en apprennent plus sur le Modèle de sensibilisation et la campagne Dis NON! au dopage.

Le Modèle de sensibilisation est devenu un habitué de SportAccord au cours de la dernière décennie. Les visiteurs auront à nouveau la chance de voir comment l’AMA s’y prend pour sensibiliser directement les sportifs lors des grandes manifestations sportives dans le monde, et comment les organisations sportives peuvent adopter et adapter le modèle en fonction de leurs besoins.

Dis NON! au dopage possède des caractéristiques clés en main semblables permettant à l’AMA et à ses partenaires de mettre en place la campagne facilement et à moindres coûts. Le personnel de l’AMA sera sur place tout le week-end pour conseiller les participants à cet égard.

Lors du congrès SportAccord, les représentants de l’AMA pourront aussi rencontrer les différentes FI et donner des présentations aux associations telles que l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d'hiver (AIOWF) et l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF).

De plus, le directeur général de l’AMA, David Howman, participera à une discussion sur la gouvernance dans le sport axée sur les pratiques corporatives conventionnelles; on se demandera si celles-ci devraient s’appliquer aux organismes sportifs, surtout à la lumière de la conjoncture économique défavorable qui subsiste dans plusieurs régions du monde.

Monsieur Howman se joindra à un panel de quatre personnes pour l’un des deux débats à LawAccord le 22 mai en matinée. Le deuxième débat abordera la question suivante : La bonne gouvernance arrive-t-elle à prévenir les procédures juridiques dans le sport?