27 Avril 2012
Bookmark and Share

Conférence mondiale 2013 sur le dopage dans le sport : l’Afrique du Sud entérine le protocole d’entente

Le ministère des Sports et des Loisirs d’Afrique du Sud et la Ville de Johannesburg ont signé le protocole d’entente pour la tenue de la Conférence mondiale 2013 sur le dopage dans le sport, lors d’une cérémonie à laquelle prenait part le ministre Fikile Mbalula.

L’entente, conclue entre le directeur général du ministère des Sports et des Loisirs d’Afrique du Sud, Alec Moemi, et le directeur de la Ville, Trevor Fowler, soulignait les responsabilités de chacune des parties pour la quatrième Conférence mondiale de l’AMA.

C’est à l’hôtel Michelangelo de Sandton que l’entente a été signée, en présence du maire, Parks Tau, du membre du comité de mairie pour le développement communautaire, Chris Vondo, et du directeur du bureau africain de l’AMA, Rodney Swigelaar.

Lors de la cérémonie, M. Swigelaar a donné un aperçu de la Conférence 2013, qui se tiendra au centre des congrès de Sandton du 13 au 15 novembre. Les qualités de Johannesburg en tant que destination de premier ordre pour la tenue d’événements sportifs ont aussi été soulignées lors d’une présentation.

« Nous sommes touchés par la confiance que l’AMA a accordé à l’Afrique du Sud à titre de pays hôte de ce prestigieux événement qui rassemblera des leaders issus de tous les milieux : antidopage, gouvernements, administrateurs du sport, affaires, éducation, athlètes et autres représentants », déclarait le ministre M Mbalula.

« La décision de l’Afrique du Sud de poser sa candidature pour accueillir cette Conférence se fonde sur sa capacité d’organiser un tel événement et sur son engagement ferme à l’égard du sport propre et de la lutte contre le dopage.

« En tant qu’hôtes, nous – les gouvernements et la Ville - sommes pleinement confiants que nous laisserons une impression durable auprès des délégués qui participeront à la Conférence. »

La première Conférence mondiale de l’AMA a eu lieu à Lausanne, en Suisse, au début de 1999 et a mené à la fondation de l’AMA la même année.

En 2003, des représentants du monde entier ont assisté à la deuxième Conférence à Copenhague; l’événement a marqué l’adoption du Code mondial antidopage.

En novembre 2007, Madrid a accueilli la troisième Conférence, lors de laquelle la version révisée du Code a été approuvée.

Le Code fait actuellement l’objet d’une révision. Au terme de ce processus qui s’échelonnera sur deux ans, une nouvelle version sera adoptée à la Conférence 2013.