22 Mars 2012
Bookmark and Share

Les experts internationaux se penchent sur l’avenir de l’antidopage au Symposium annuel de l’AMA

Près de 300 experts de l’antidopage des quatre coins du monde se sont réunis à Lausanne (Suisse) plus tôt cette semaine afin de discuter des stratégies antidopage et de l’avenir de la lutte contre le dopage, dans le cadre du huitième Symposium annuel de l’AMA pour les organisations antidopage.

Des représentants des fédérations sportives internationales (FI), des organisations nationales antidopage (ONAD), des organisations régionales antidopage (ORAD) et des organisateurs de grandes manifestations sportives ont partagé leurs expériences et leurs idées sur le thème : Collaborer pour améliorer la lutte contre le dopage dans le sport (Working Together to Further Improve the Fight against Doping in Sport).

Lors de ce symposium de deux jours, les participants ont discuté des priorités et des développements clés au sein de l’environnement antidopage mondial, en misant notamment sur de meilleures pratiques et sur l’efficacité des programmes antidopage.

« Comme les défis sont de plus en plus sophistiqués, les pratiques antidopage doivent être plus efficaces », déclarait David Howman, directeur général de l’AMA dans son discours d’ouverture.

« Ce symposium représentait l’occasion idéale pour les organisations antidopage de discuter de la voie à suivre, et pour les intervenants de la communauté antidopage de reconnaître la nécessité d’améliorer la qualité des activités afin de protéger efficacement les sportifs propres. »

Plus particulièrement, les participants ont discuté des moyens d’optimiser l’usage des méthodes et des stratégies actuelles et en développement, comme le Passeport biologique de l’Athlète, le Système d'administration et de gestion antidopage (ADAMS), les techniques de contrôles ciblés, la recherche en sciences sociales et les différents types de renseignements.

Une grande partie du symposium était consacrée à l’identification, par les organisations antidopage, de moyens pour favoriser une meilleure collaboration et pour éviter une répétition des activités. Les FI, les ONAD et les ORAD ont présenté plusieurs exemples de réussites liées aux récents partenariats.

Le symposium a également été l’occasion de fournir un compte rendu sur la révision du Code mondial antidopage et de présenter les dernières ressources éducatives de l’AMA destinées aux partenaires.

Le prochain Symposium de l’AMA pour les organisations antidopage se tiendra les 19 et 20 mars 2013, à Lausanne.