13 Janvier 2012
Bookmark and Share

Les jeunes reporteurs du CIO s’entretiennent avec le directeur général de l’AMA

Le directeur général de l’AMA, David Howman, a permis à un groupe de jeunes reporteurs de tirer parti de ses années d’expérience en antidopage dans le cadre d’une présentation aux jeunes reporteurs du CIO aux Jeux olympiques d’hiver pour la jeunesse 2012.

M. Howman a donné une présentation sur l’antidopage à 15 jeunes journalistes la veille de la cérémonie d’ouverture de cette première manifestation sportive hivernale du CIO à Innsbruck.

Parmi les thèmes discutés : le rôle et la structure de l’AMA, ainsi que les questions d’actualité et les tendances dans le milieu de l’antidopage.

M. Howman a souligné plus particulièrement le rôle de l’entourage du sportif, l’importance des contrôles pour détecter les substances améliorant la performance et l’influence grandissante du crime organisé dans le monde du sport.

« J’étais ravi de communiquer avec ces futurs journalistes et de parfaire leurs connaissances en la matière », expliquait M. Howman.

« Le dopage représente une menace sérieuse pour le sport à l’échelle mondiale. J’espère que la sensibilisation des jeunes journalistes aux questions antidopage leur permettra de ne pas perdre de vue ce problème dans les années à venir. »

La présentation était suivie d’une période de questions avec M. Howman. On l’a notamment interrogé sur l’EPO et le clenbutérol, les suspensions à vie, le coût des contrôles et la durée de conservation des échantillons aux fins de contrôles.

« Ces jeunes journalistes avaient bien fait leurs devoirs; ils connaissaient les problèmes du dopage », a ajouté M. Howman.

« C’était une occasion unique d’expliquer que plusieurs décisions, notamment celles sur les sanctions, ne sont pas prises uniquement par l’AMA. Ce processus se fait conjointement avec la communauté antidopage tout entière. »