25 Janvier 2012
Bookmark and Share

Génération Franc Jeu contribue au succès des Jeux à Innsbruck

Le succès du programme Génération Franc Jeu aux Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver d’Innsbruck (Autriche) s’est inscrit dans l’héritage positif de cet événement inaugural du CIO.

La première édition de ces Jeux a été décrite comme « quasi parfaite » par un journaliste spécialisé qui couvre ce genre d’événements. Les activités de l’AMA ont largement contribué à ce succès.

Au total, plus de 900 sportifs, entraîneurs et officiels ont visité le centre Génération Franc Jeu. D’ailleurs, les écharpes et les bonnets aux couleurs de l’AMA aperçus un peu partout sur le site témoignaient du nombre important de sportifs sensibilisés aux dangers du dopage.

Près de la moitié des 1 000 sportifs de 70 pays en compétition ont relevé le Défi Franc Jeu et plusieurs sont même retournés au centre Génération Franc Jeu parce qu’ils avaient vécu une expérience positive lors de leur première visite.

« Nous avons été ravis de l’accueil que les sportifs avaient réservé au centre », déclarait Rob Koehler, directeur Éducation et Programme de développement à l’AMA.

« On a livré un message antidopage fort aux sportifs, en plus de leur fournir des conseils sur des questions spécifiques comme la prise de médicaments pouvant mener à des contrôles positifs.

« Le programme Génération Franc Jeu a été lancé aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse à Singapore en 2010 et nous avons réussi à tirer parti de cette première expérience positive en répétant l’exploit à Innsbruck. »

Outre ses activités au centre Génération Franc Jeu, l’AMA a également donné une présentation aux jeunes reporters du CIO et a participé à un groupe de discussion « Discutez avec un sportif modèle » (Chat with a Role Model) afin de diffuser son message antidopage.