23 Novembre 2011
Bookmark and Share

Les sportifs doivent faire preuve de vigilance à l’égard de la viande contaminée

Compte tenu des inquiétudes qui perdurent dans certaines parties du monde à l’égard de la viande contaminée, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a réitéré son avertissement aux sportifs de faire preuve de la plus grande prudence lorsqu’ils consomment de la viande durant leurs déplacements en Chine et au Mexique.

Il a été démontré que le Mexique et la Chine éprouvent de graves problèmes avec la viande contaminée au clenbutérol (substance interdite en permanence). Les recommandations de l’AMA aux sportifs qui participent à des compétitions dans ces deux pays restent les mêmes : ne manger que dans des cafétérias et restaurants approuvés par votre fédération ou par l’organisateur de la manifestation sportive. 

En outre, lorsque les sportifs prennent leurs repas dans des lieux qui n’ont pas été approuvés, il est recommandé de le partager en groupe.

« Nous avons recueilli suffisamment de preuves pour démontrer qu’il existe encore, dans certains pays, des risques d’ingérer de la viande contaminée. Nous recommandons donc aux sportifs de prêter attention à ce qu’ils mangent », déclarait le directeur général de l’AMA, David Howman.

« Lors des championnats mondiaux de natation de Shanghaï, au début de l’année, et lors des Jeux panaméricains au Mexique, l’AMA conseillait aux sportifs de fréquenter des lieux recommandés par les organisateurs des manifestations. Les gouvernements concernés ont rassuré les sportifs participants à ces événements.

Il incombe aux organisateurs de grandes manifestations et aux gouvernements de veiller à ce que la viande fournie aux sportifs soit salubre.
L’AMA réitère les mêmes recommandations. Les deux pays concernés ont assuré l’AMA qu’ils prenaient les mesures nécessaires pour régler cette situation et pour appliquer les lois interdisant l’ajout de stéroïdes aux aliments des animaux. À l’heure actuelle, il est crucial que les sportifs, les entraîneurs et les gérants d’équipe soient informés des moyens pour éviter tous risques.

Il est également important que les sports et les organisations qui organisent des manifestations dans ces deux pays obtiennent des garanties des organismes et des gouvernements hôtes que les aliments fournis aux sportifs ne sont pas contaminés. » 

L’AMA traitera et évaluera chaque cas positif de clenbutérol individuellement.