20 Novembre 2011
Bookmark and Share

L’AMA dépose son rapport de conformité et son budget est confirmé

Le rapport de conformité de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a été approuvé par son Conseil de fondation, à la réunion du dimanche 20 novembre à Montréal. L’Agence a également reçu la confirmation d'un gel budgétaire pour l'année prochaine.

Le rapport de conformité fait suite aux conclusions d’un processus de supervision de trois ans, dans le cadre duquel l’AMA a évalué les règles et règlements antidopage des signataires du Code.

« Dans le contexte économique actuel, l’AMA est consciente qu’il est parfois difficile pour les ONAD de mettre en place les changements requis dans les délais prescrits », déclarait le président de l’AMA, John Fahey.

« L’AMA communique régulièrement avec tous les signataires figurant sur la liste des organisations non conformes; nous sommes encouragés par leur volonté de devenir conformes, malgré la conjoncture difficile.

En dépit de cette situation, il incombe à l’AMA de s’assurer que les exigences requises soient respectées. Nous ne devons pas ignorer le fait que certaines organisations nationales antidopage doivent encore faire des efforts supplémentaires avant de devenir conformes.

L’AMA continuera de déployer les efforts nécessaires pour s’assurer qu’ils deviennent conformes le plus rapidement possible. »

La situation de conformité des fédérations internationales (FI), signataires du Code, est plus prometteuse.

Le taux de conformité est de 100% chez les 35 fédérations des sports olympiques et de 100% pour les 32 fédérations internationales de l’Association des fédérations sportives internationales (ARISF) reconnues par le CIO.

En outre, des progrès sont réalisés du côté des autres membres de SportAccord, dont 19 des 24 signataires sont conformes.

Vous pouvez consulter le rapport complet sur la situation de conformité en visitant ici.

Gel budgétaire

Le Conseil de fondation a rejeté la recommandation du Comité Finance de l’AMA d’adopter une augmentation budgétaire de 2% pour l’exercice financier de 2012, et ce, en dépit d’avoir reconnu que les coûts des activités de l’AMA aient augmenté.

À la suite d’une présentation détaillée sur les dépenses de l’AMA en 2011, et compte tenu de la conjoncture économique mondiale défavorable, il a été décidé que l’Agence devrait poursuivre ses activités avec le même budget.

« De toute évidence, un gel budgétaire ne constitue pas la situation idéale au moment où les frais connexes augmentent et où le taux d’inflation au Canada atteint 3% », ajoutait M. Fahey.

« Les gouvernements du monde entier éprouvent de sérieuses difficultés économiques et l’AMA comprend très bien cette dure réalité, à savoir que l’argent se fait plus rare à l’heure actuelle.

L’AMA a toujours été très fière de sa gestion financière prudente; elle compte donc relever ce défi supplémentaire, comme bon nombre de ses signataires ont su le faire. »

Recherche en sciences sociales

Comme il le fait chaque année en novembre, le Comité exécutif a approuvé le financement des projets de recherche en sciences sociales de l’AMA.

Au total, l’AMA a octroyé 100 000 $ aux projets de recherche visant à mieux comprendre les attitudes vis-à-vis du dopage et les comportements dopants afin d’améliorer les stratégies de prévention en la matière.

Un autre appel d’offres pour les projets de recherche en sciences sociales sera diffusé en décembre 2011. Les demandes devront être soumises avant le début de mars 2012.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez communiquer avec :

TERENCE O’RORKE
Responsable principal, Relations médias et communication
Téléphone : + 1 514 904 8820
Courriel : media@wada-ama.org