20 Octobre 2011
Bookmark and Share

Le Soudan se joint à la communauté antidopage en ratifiant la Convention de l’UNESCO

Le Soudan est le dernier pays à avoir déclaré son appui à l’antidopage en ratifiant la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport.

Cette république d’Afrique de l’Est est devenue le 161e pays membre à signer le document, qui est la deuxième convention de l’UNESCO la plus ratifiée à l’heure actuelle.

Des 193 États membres que compte l’UNESCO, seulement 32 pays n’ont pas encore complété le processus.

« L’AMA est heureuse que le Soudan se joigne à la communauté antidopage, laquelle ne cesse de croître dans le monde entier », déclarait le président de l’AMA, John Fahey.

« Le Soudan a accordé un soutien additionnel à la lutte contre le dopage dans le sport, et son engagement renforce la crédibilité des idéaux de l’AMA. »

Un État partie qui ratifie la Convention accepte de limiter l’offre dans le sport de substances ou de méthodes interdites, y compris le trafic.  

Il accepte également de faciliter les contrôles antidopage et d’appuyer les programmes nationaux de contrôle antidopage, de retirer tout appui financier aux sportifs qui commettent une violation des règles antidopage et d’encourager la mise en œuvre de programmes d’éducation antidopage.