26 Octobre 2011
Bookmark and Share

Le Programme de sensibilisation de l’AMA aux Jeux Panaméricains

L’AMA se réjouit du succès qu’a connu son Programme de sensibilisation pendant la première semaine des Jeux panaméricains au Mexique, et s’attend à ce que ce succès se poursuive d’ici la fin des Jeux.

C’est la troisième présence du Programme de sensibilisation de l’AMA aux Jeux panaméricains, et pour la première fois, l’équipe de sensibilisation de l’AMA accueille des représentants du Suriname et de Panama.

La sensibilisation est un élément clé dans la lutte de l’AMA contre le dopage dans le sport et le kiosque de l’AMA a fait forte impression sur les quelque 5000 sportifs en compétition au Mexique.

Comme c’est le cas lors de la plupart des manifestations multisports majeures, le kiosque de sensibilisation, situé dans la salle à manger des sportifs, est une véritable fourmilière alors que les participants viennent se renseigner auprès des sept membres de l’équipe.

Beaucoup de sportifs ont aussi du mal à résister au Défi football de la campagne « Dis NON! au dopage », où ils ont droit à trois essais pour faire passer un ballon par un trou dans la bannière de la campagne.

« Des centaines de sportifs ont visité le kiosque pendant les premiers jours et nous nous attendons à être bondés d’ici la fin du programme », a déclaré Stacy Spletzer, Responsable principale, Relations avec les Sportifs et Communication de l’AMA.

« En plus des conseils d’experts sur place, nous mettons en œuvre pour la première fois les médias sociaux de l’AMA pour interagir avec les sportifs. »

« Le Défi football connait un énorme succès et ceux qui réussissent ont leur photo affichée sur Facebook, ce qui suscite des réactions intéressantes. Comme ce sont des athlètes, ils sont attirés par tout défi. »

Aux côtés de Mme Spletzer, au kiosque de l’AMA, se trouvent Isadora Toscana de Britto, Spécialiste des contrôles de dopage pour Rio 2016, M. Saul Saucedo Escobar, le Président de l’Agence nationale antidopage de Panama, Clifton Keenswijk de l’Autorité antidopage du Suriname, Jennifer Dodd, Responsable du volet Éducation olympique à l’Agence antidopage américaine (USADA), Edna Serra, Coordinatrice du bureau régional d’Amérique latine de l’AMA en Uruguay, et Marcela Fontes, professeur d’éducation physique en Uruguay.

Mme Spletzer, qui a travaillé aux deux Jeux panaméricains précédents, à Santo Domingo en République Dominicaine et à Rio de Janeiro, a remarqué la différence que fait la sensibilisation.

« Avec chaque Jeux panaméricains, et grâce au développement du programme de l’Organisation antidopage régionale dans la région, de plus en plus de sportifs connaissent l’AMA et sont mieux informés sur les questions d’antidopage », a ajouté Mme Spletzer.

« Nous sommes maintenant prêts à sensibiliser les sportifs aux Jeux parapanaméricains, où l’AMA aura un kiosque de sensibilisation pour la première fois, le mois prochain. »

Les Jeux parapanaméricains auront lieu du 12 au 20 novembre.