17 Octobre 2011
Bookmark and Share

La Corporation mondiale de triathlon sensibilise les jeunes sportifs à l’aide de sa campagne Ask me why I am true

La Corporation mondiale de triathlon (WTC) a profité de l’épreuve Dip-n-Dash tenue avant les Championnats du monde Ironman pour transmettre un message antidopage ferme à la prochaine génération de sportifs.

L’initiative « Ask me why I am true » (Pourquoi suis-je un sportif propre?) invitait les jeunes sportifs participant à l’événement de Kailua-Kona Pier (Hawaï) à se poser la question afin d’expliquer leur engagement à l’égard du sport sans dopage.

Cette initiative fait partie de la campagne générale « I am True » de la WTC, qui a récemment été étendue afin d’inclure plus de programmes de sensibilisation destinés aux triathlètes professionnels et par groupes d’âge.

Les programmes de sensibilisation de la WTC ont été utilisés lors de l’épreuve Dip-n-Dash et, quelques jours plus tard, aux Championnats du monde également disputés à Kailua-Kona Pier.

Les initiatives de sensibilisation de la WTC sont présentées en partenariat avec la campagne Dis NON! au dopage de l’Agence mondiale antidopage, et constituent une composante importante du programme antidopage global lancé en 2009 par l’organisme responsable de l’Ironman.

« Pour qu’un programme antidopage soit efficace, il doit inclure certains éléments », déclarait le directeur général de l’AMA, David Howman.

« Les analyses doivent prévoir un certain nombre de prélèvements sanguins et être appuyées par des efforts d’éducation et de sensibilisation pour toucher les sportifs et pour les informer pleinement des risques et des dangers du dopage.

« L’AMA soutient tous les programmes antidopage qui intègrent ces éléments. »

La championne du monde Ironman de l’année passée, Mirinda Carfrae, a appuyé la WTC à Hawaï en apparaissant dans une annonce publicitaire du magazine LAVA titrée : « Je suis une athlète PROPRE parce que ma motivation principale est de trouver mes limites naturelles et de les surpasser. »