27 Septembre 2011
Bookmark and Share

L’AMA publie la Liste 2012 des interdictions

La Liste 2012 des substances et méthodes interdites, approuvée le 17 septembre par le Comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage (AMA), est désormais disponible.

Cette Liste entrera en vigueur le 1er janvier 2012 et ses principales modifications par rapport à la Liste 2011 sont résumées ci-dessous :

Ajout du formotérol à titre d’exception aux bêta-2 agonistes

L’une des modifications les plus importantes apportées à la Liste 2012 est le retrait du formotérol par voie inhalée à des doses thérapeutiques de la section 3 sur les bêta-2 agonistes.

À la suite des résultats de recherches et en réponse aux demandes exprimées par les membres de la communauté sportive, le formotérol par voie inhalée à des doses thérapeutiques n’est plus interdit.

La Liste interdit la prise de tous les bêta-2 agonistes, sauf le salbutamol (maximum 1600 microgrammes par 24 heures), le salmétérol par inhalation et désormais le formotérol (maximum 36 microgrammes par 24 heures).

La question des bêta-2 agonistes continuera de faire l’objet de recherches à l’AMA afin d’assurer que la prise de ces substances à fortes doses ou par voie systémique soit évitée et interdite, mais que les soins et traitements appropriés aux sportifs asthmatiques soient facilités.

Alcool et bêta-bloquants

À la suite de la demande de la Fédération internationale des Quilleurs (FIQ), l’alcool n’est plus interdit dans la discipline des neuf quilles et dans la discipline des dix quilles.

À la suite d’évaluations par l’AMA et de discussions avec les partenaires, le bobsleigh et le skeleton, le curling, le pentathlon moderne, le motocyclisme, la voile et la lutte ont également été retirés de la liste des sports dans lesquels les béta-bloquants sont interdits.

La nicotine ajoutée au Programme de surveillance

Afin de déceler les tendances potentielles d’abus, la nicotine a été ajoutée au Programme de surveillance 2012 de l’AMA.

L’objectif de l’AMA n’est PAS de cibler les fumeurs, mais de surveiller les effets de la nicotine sur la performance lorsqu’elle est prise sous forme de produits du tabac comme le snus (tabac en poudre humide).

La nicotine constitue l’un des nombreux stimulants ajoutés au Programme de surveillance, en plus des narcotiques suivants : l’hydrocone et le tramadol. Les glucocorticostéroïdes hors compétition ont a également été ajoutés au programme.

En vertu de l’article 4.5 du Code mondial antidopage, l’AMA doit établir un programme de surveillance portant sur des substances ne figurant pas sur la Liste des interdictions, mais qu’elle souhaite néanmoins surveiller pour pouvoir en déterminer la prévalence d’usage dans le sport.

La Liste sur plateformes mobiles

Dans le but de fournir aux partenaires des outils pour appuyer leurs activités antidopage, et pour donner suite à l’usage de l'application iPhone introduite avec succès en 2011, la Liste des interdictions 2012 sera de nouveau accessible sur les iPhones et, pour la première fois, sur d’autres plateformes mobiles.

Désormais, aux versions anglaise, française et espagnole de la Liste, il est également possible d'ajouter des versions en d’autres langues. Nous invitons nos partenaires à faire parvenir la version traduite à l'AMA avant le 1er novembre 2011 afin qu’elle soit insérée dans les plateformes mobiles, et ce, à un coût minimal.

Pour information : info@wada-ama.org

Pour consulter la Liste 2012, le programme de surveillance 2012, un résumé des principales modifications, des notes explicatives sur la Liste 2012, ainsi qu’un document « Questions-Réponses » sur les principaux changements, cliquez ici.