20 Septembre 2011
Bookmark and Share

L’AMA aux Jeux panafricains

L’Agence mondiale antidopage (AMA) était présente aux Jeux panafricains à Maputo, Mozambique, afin de transmettre le message antidopage aux sportifs d’élite de la région et aux amateurs de sports d’Afrique.

Des équipes de sensibilisation, des Observateurs indépendants (OI) et du bureau régional africain de l’AMA ont pris part à cet événement multisports, tenu du 3 au 18 septembre. Leur expertise a permis de sensibiliser les quelque 5 000 sportifs sur place. L’AMA a également souligné les progrès réalisés par les organisations régionales antidopage (ORAD) d’Afrique, appuyées par le bureau régional de l’AMA situé au Cap en Afrique du Sud.

ORAD d’Afrique

Avec le soutien du directeur du bureau régional africain de l’AMA, Rodney Swigelaar, les ORAD d’Afrique ont fait des avancées importantes au cours des dernières années.

On compte six ORAD en Afrique qui coordonnent les activités antidopage dans 45 pays. Leur rôle consiste notamment à aider à mettre en place des organisations nationales antidopage (ONAD) sur le continent et à conseiller les différents pays relativement aux programmes.

Au cours des dernières années, les ORAD ont également joué un rôle important en aidant 13 pays à obtenir du financement auprès du fonds de l’UNESCO pour l’élimination du dopage dans le sport aux fins de 18 projets antidopage en Afrique.

Équipe de sensibilisation

Durant les Jeux, une équipe de représentants antidopage des quatre coins de l’Afrique s’est jointe au responsable principal du programme de sensibilisation de l’AMA, au centre de sensibilisation dans le Village des sportifs.

Au cours des deux semaines des Jeux, la responsable principale, une vétérante des Jeux olympiques, paralympiques et panaméricains, a dirigé les activités de l’équipe désignée pour sensibiliser les sportifs, les entraîneurs et les officiels du sport aux dangers du dopage.

Le programme de sensibilisation de l’AMA a évolué au cours des dix dernières années et s’est développé afin de toujours mieux répondre aux besoins des événements multisports importants. Ce programme favorise les échanges directs avec les sportifs et leur entourage dans une ambiance décontractée.

L’équipe a accueilli la légende portugaise du marathon, Rosa Mota. L’ex-championne olympique, aux Jeux mondiaux et aux Jeux européens a partagé son expertise dans le cadre du programme. La présence Mme Mota a certainement aidé l’équipe à sensibiliser un grand nombre de sportifs.

Équipe des Observateurs indépendants

L’AMA a dirigé trois équipes expérimentées des Observateurs indépendants à Maputo. Leur mission était semblable à celle réalisée aux Jeux panafricains à Alger en 2007.

Avec le soutien complet du Comité organisateur des Jeux panafricains (COJA), l’équipe des OI a participé à toutes les rencontres et a fourni des rapports quotidiens au COJA.

L’équipe des OI a également produit un rapport au COJA à la fin des Jeux.

Équipe du bureau africain

Au-delà du contact direct avec les sportifs, le directeur du bureau régional africain de l’AMA, Rodney Swigelaar, tenait à ce que le message antidopage soit transmis par les médias aux amateurs de sport africains.

Outre la tenue d’une conférence avant les Jeux, le 2 septembre au stade national Zimpeto, l’AMA a mandaté une équipe de télévision locale pour produire des vidéos d’actualités présentant les activités de l’Agence aux Jeux.