29 Août 2011
Bookmark and Share

Les systèmes informatiques de l’AMA ne sont pas touchés par de présumées cyberattaques

L’AMA a publié la déclaration suivante de son directeur général David Howman :

« À la suite d’une enquête exhaustive portant sur une présumée cyberattaque avancée par McAffee dans son rapport Operation Shady Rat, l’AMA peut confirmer que ses systèmes informatiques n’ont pas été atteints.

Comme suite de la publication de ce rapport, l’AMA a immédiatement contacté McAfee et, en collaboration avec la firme et ses propres experts en sécurité informatique, l’Agence a procédé à une analyse complète de tous ses systèmes.

Un poste de travail utilisé occasionnellement a été atteint et a été immédiatement mis en quarantaine. L’AMA a pris toutes les mesures correctives. En outre, il n’y a eu aucun vol de propriété intellectuelle.

Tel qu’il a été rapporté dans ma déclaration du 3 août 2011, le système d’administration et de gestion antidopage (ADAMS) n’a pas été atteint.

Les serveurs du système ADAMS sont situés dans une zone distincte et hautement sécuritaire, complètement isolés du reste de notre système informatique.

ADAMS est un centre d’informations antidopage Web fiable et efficace utilisé partout dans le monde entier par plus de 115 organisations antidopage et 30 000 sportifs. »