19 Juillet 2011
Bookmark and Share

Les enseignants deviennent élèves à leur tour avec l’ONAD de Flandres

Plus de 1 000 enseignants belges sont retournés sur les bancs d’école en juin dernier lors d’une journée de formation antidopage offerte par l’Organisation nationale antidopage (ONAD) de Flandres, à Gand.

Alors que la majorité des élèves belges sont en période d’examens, l’ONAD de Flandres en a profité pour sensibiliser les enseignants aux dangers du dopage dans le cadre d’une formation ayant pour thème général la santé et les sports.

Le modèle de sensibilisation de l’AMA a été utilisé pour appuyer l’événement alors que les enseignants de niveaux primaire et secondaire ont reçu une trousse d’information contenant des brochures antidopage ainsi qu’un guide leur expliquant comment favoriser les discussions de groupe sur les dangers du dopage. « Les enseignants représentent un médium important par le biais desquels nous pouvons rejoindre les enfants qui en sont aux premiers stades de leur carrière sportive », a souligné Philippe Muyters, ministre flamand des Sports.

« Il est primordial que les jeunes reçoivent la bonne éducation antidopage au bon moment, et c’était pour nous l’occasion idéale de sensibiliser les enseignants aux dangers du dopage.

« Ces initiatives sont importantes, car elles font la promotion du sport propre et contribuent à prévenir l’usage non intentionnel de substances interdites. »

Les enseignants ont également découvert certains outils éducatifs tels que le Quiz Franc Jeu de l’AMA et « Real Winner », alors que l’ONAD de Flandres a distribué des dossards de sécurité fluorescents arborant le slogan « Sports? Yes. Doping? No! ».