28 Juin 2011
Bookmark and Share

L’OIB appuie la Déclaration sur la collaboration dans la lutte contre le dopage dans le sport

La Déclaration conjointe de collaboration dans la lutte contre le dopage dans le sport entre l’Agence mondiale antidopage (AMA) et la Fédération internationale de l'industrie du médicament (FIIM) a été appuyée par l’Organisation de l’industrie des biotechnologies (OIB).

Dans le cadre de la Conférence internationale de l’OIB tenue à Washington D.C. du 27 au 30 juin, une résolution d’appuyer la déclaration, laquelle a été entérinée l’année dernière, a été approuvée.

Le but de cette déclaration est de faciliter le développement de relations volontaires entre l’AMA et la FIIM afin d’identifier les composés ayant un potentiel dopant, de minimiser le risque de mésusage de médicaments en développement, d’améliorer le transfert d’informations pertinentes et de faciliter le développement de méthodes de détection dans un contexte de lutte contre le dopage dans le sport.

« Cet appui à la Déclaration entre l’AMA et la FIIM démontre que la lutte contre le dopage dans le sport s’intensifie », a déclaré le président de l’AMA, John Fahey.

« Le mésusage des médicaments touche autant le sport que les fabricants, et l’AMA est heureuse de voir cette collaboration accrue dans la lutte contre le dopage dans le sport. »

Dans son rôle de soutien, l’OIB encouragera ses organisations membres à collaborer avec l’AMA et la FIIM, tel que le stipule la Déclaration.

« Les membres de l’OIB croient qu’il est crucial que leurs médicaments soient utilisés de façon appropriée, et ce, afin de sauver des vies et d’améliorer la qualité de vie des patients souffrant de maladies graves », a dit le président-directeur-général de l’OIB, Jim Greenwood.

« Nos membres ont toujours témoigné de leur engagement à l’égard de l’antidopage. Notre appui à cette déclaration conjointe constitue une étape tout à fait naturelle dans cette longue tradition tout en nous permettant de nous rapprocher de l’objectif d’éradiquer le dopage dans le sport. »

Lors de la Convention de l’OIB, une discussion intitulée How Dare they Dope with our Medicines se tiendra le 30 juin et abordera la question de l’antidopage dans le sport.

Cette discussion sera dirigée par Steve Elliott, directeur scientifique chez Amgen. Parmi les autres participants, notons Pauline Williams, chef de l’unité de recherche universitaire chez GlaxoSmithKline, Barbara Leishman, chef de la recherche scientifique clinique chez Roche et Olivier Rabin, directeur Science à l’AMA.

À propos de l’OIB

L’OIB représente plus de 1 100 sociétés biotechnologiques, universités, centres biotechnologiques d’état et organisations connexes partout aux États-Unis et dans plus de 30 autres pays.

Les membres de l’OIB participent à la recherche et au développement de produits biotechnologiques novateurs destinés à la santé, à l’agriculture et à l’environnement. L’OIB organise également une Convention internationale - le plus grand rassemblement de l’industrie des biotechnologies à l’échelle mondiale –ainsi que des rencontres aux quatre coins du monde avec des investisseurs clés de l’industrie.

À propos de l’AMA

L'Agence mondiale antidopage (AMA) est une organisation internationale indépendante créée en 1999 pour promouvoir, coordonner et superviser la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes. L'Agence est composée et financée à parité par le Mouvement sportif et les gouvernements.

Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement de programmes antidopage et la surveillance du respect du Code mondial antidopage. 

Les laboratoires antidopage accrédités par l'AMA sont spécialisés dans les analyses d'échantillons de contrôle du dopage recueillis sur des sportifs. Le réseau mondial est constitué de trente-cinq laboratoires. Les contrôles visent à éradiquer le dopage dans le sport et à protéger l’intégrité du sport et la santé de tous les sportifs.