23 Juin 2011
Bookmark and Share

L’Amérique latine et des Caraïbes reçoivent l’appui de l’UNESCO

Le soutien de l’UNESCO dans la lutte contre le dopage dans le sport a été souligné récemment lorsque quinze pays d’Amérique latine et des Caraïbes ont obtenu du financement pour leurs projets antidopage.

L’aide financière provenait du Fonds de l’UNESCO pour l’élimination du dopage dans le sport, créé pour soutenir le développement et la mise en place de programmes antidopage efficaces conformément à la Convention internationale contre le dopage dans le sport.

Les montants de 10 000 $ US à 20 000 $ US ont été octroyés aux programmes destinés à l’éducation des jeunes sportifs, des entraîneurs, des médecins et des gérants sportifs. 

Deux des organisations ont utilisé les sommes pour mettre en place Génération Franc Jeu, un programme de sensibilisation antidopage destiné à la jeunesse, alors que la Jamaïque a investi les ressources additionnelles dans la promotion de la campagne Dis NON! au dopage.

La série « En bref » et « Entraîneurs Franc Jeu » de l’AMA se sont également avérées des outils importants pour les programmes.

« Le financement de l’UNESCO est très important pour les pays de la région. Plusieurs d’entre eux développent leurs propres stratégies antidopage et ne disposent pas des ressources des plus grands pays », a déclaré María José Pesce Cutri, directrice du bureau régional de l’AMA en Amérique latine.

« En déposant une demande de subvention, les ministres du Sport et les organisations antidopage témoignent de leur engagement à devenir entièrement conformes au Code mondial antidopage. Les projets qui en découlent incitent les autres pays de la région à s’engager de même. »

« Les ressources financières se font rares, et ce financement permettra à ces pays d’instaurer des projets essentiels d’éducation et de sensibilisation, et de disposer d’un programme antidopage plus cohérent. »

Seize projets ont bénéficié du soutien de l’UNESCO dans les pays suivants : Bahamas, Barbade, Bolivie, Équateur, El Salvador, Grenade, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Paraguay, Pérou, Suriname, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago et Uruguay.

L’UNESCO a annoncé une autre bonne nouvelle récemment : la Micronésie est devenue le 159e pays à ratifier la Convention internationale contre le dopage dans le sport.

Il s’agit de la troisième convention la plus ratifiée au sein de l’UNESCO.