19 Mai 2011
Bookmark and Share

L’Ouzbékistan et la Gambie adoptent la Convention internationale contre le dopage dans le sport

L’AMA est heureuse d’annoncer que le nombre total d’États membres ayant ratifié la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport a atteint 158, à la suite des ratifications de l’Ouzbékistan et de la Gambie.

La Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport est la troisième convention de l’UNESCO la plus ratifiée à l’heure actuelle, ce qui témoigne de l’engagement remarquable et de l’approche harmonisée des pays du monde entier.

Des 193 États membres que compte l’UNESCO, seulement 35 pays n’ont pas encore complété le processus de ratification.

« Nous saluons la décision de l’Ouzbékistan et de la Gambie de se joindre aux États membres signataires dans la lutte contre le dopage dans le sport », déclare le directeur général de l’AMA, David Howman.

« Le fait que cet accord soit signé par 158 pays est un exploit remarquable pour l’AMA et pour son département de relations avec les gouvernements. »

« Ceux qui doutent de l’engagement mondial à l’égard de notre cause n'ont qu'à regarder ce nombre impressionant. Il envoie un message très clair que le monde entier a choisi d’unir ses efforts pour combattre le dopage dans le sport. »

Visitez le site Web de l'UNESCO pour plus d'information sur la Convention.