13 Décembre 2010
Bookmark and Share

Déclaration du président de l’AMA sur la contestation de suspension de Iljo Keisse

À la suite de nombreuses demandes de commentaires, l’AMA a publié la déclaration suivante de son président, John Fahey, relativement au cas du cycliste Iljo Keisse qui conteste sa suspension mondiale de la course. 

Iljo Keisse a été suspendu pour une période de deux ans à la suite d’une décision rendue par le Tribunal arbitral du Sport (TAS), le 6 juillet 2010. Cette décision est valide à l’échelle mondiale et n’a pas été portée en appel devant le Tribunal fédéral suisse par Monsieur Keisse. La décision a plutôt été présentée devant le Tribunal de Belgique, qui n’a pas encore reconnu la décision du TAS. Par conséquent, Monsieur Keisse a pu pratiquer son sport en territoire belge, à la suite de la décision provisoire du Tribunal de Belgique qui a juridiction en Belgique seulement.

« L’AMA soutient pleinement l’Union cycliste internationale (UCI) qui reconnaît l’arbitrage international et accueille favorablement l’application d’une décision arbitrale finale prise par le TAS, conformément aux règles en vigueur et à la législation suisse. Cette situation inhabituelle en Belgique est inquiétante et constitue, à mon avis, une véritable menace pour l’adoption du TAS à titre de tribunal international du sport pour tous les sportifs, et se veut un affront direct aux sportifs propres et à l’intégrité du sport », affirme le président de l’AMA. 

En vertu de sa politique, l’AMA n’émettra aucun autre commentaire sur cette affaire en instance.