21 Novembre 2010
Bookmark and Share

John Fahey restera président de l’AMA jusqu’à la fin de 2013

Au cours de sa réunion aujourd’hui, le Conseil de fondation de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a approuvé un deuxième mandat de trois ans pour le président de l’AMA, l’Hon. John Fahey, et le vice-président de l’Agence, le Pr Arne Ljungqvist.

John Fahey, qui représente les gouvernements, et Arne Ljungqvist, qui représente le Mouvement olympique, ont été élus à la présidence et à la vice-présidence de l’AMA, respectivement, lors de la troisième Conférence mondiale sur le dopage dans le sport en novembre 2007 à Madrid (Espagne). Ils ont pris leurs fonctions, à titre bénévole, le 1er janvier 2008.

« Je remercie les membres du Conseil de fondation pour la confiance qu’ils ont placée en moi », a déclaré John Fahey. « Je suis absolument déterminé à continuer de faire avancer la lutte contre le dopage dans le sport au cours des prochaines années. Au cours des dernières années, la lutte contre le dopage a avancé de manière significative sous l’impulsion de l’AMA. En tant que premier représentant des gouvernements à présider l'AMA, je vais continuer de porter une attention particulière au renforcement du rôle des gouvernements dans ce domaine en vue d'accroître la collaboration et le partage d'informations entre les gouvernements et les autorités sportives. Les cas et les enquêtes d'envergure liées au dopage soulignent le fait qu'aucun sport ni pays n'est à l'abri du dopage, ainsi que le besoin crucial d'avoir une solide collaboration en place entre les entités gouvernementales et sportives pour combattre le dopage. »

M. Fahey a également insisté sur l’importance de l’éducation, de la sensibilisation et des activités pour la jeunesse : « Le dopage dans le sport est un problème de santé publique. Ensemble, nous devons continuer de nous efforcer d’inculquer aux jeunes une mentalité durable pour faire en sorte qu’ils n’acceptent jamais l’utilisation de substances dangereuses et potentiellement mortelles dans leur sport. »

« Je me réjouis de pouvoir continuer de contribuer à la mission de l’AMA, qui consiste à préserver l’intégrité du sport, au cours des prochaines années », a déclaré Arne Ljungqvist. « Le Mouvement olympique a toujours soutenu l’AMA et poursuivra dans cette voie. L’AMA a réalisé des avancées considérables depuis sa création il y a onze ans. Je suis convaincu qu’ensemble, le mouvement sportif et les gouvernements obtiendront d’autres succès dans leur objectif commun d’offrir aux sportifs « propres » une plateforme pour accomplir leurs objectifs. »

L’AMA est financée et composée à parts égales par le Mouvement olympique et les gouvernements. Conformément aux Statuts de l’Agence, la présidence et la vice-présidence alternent entre le mouvement sportif et les gouvernements, avec un maximum de deux mandats de trois ans pour le président et le vice-président.