5 Mai 2010
Bookmark and Share

Le Comité exécutif et le Conseil de fondation de l’AMA discuteront de stratégies antidopage les 8 et 9 mai

Le Comité exécutif et le Conseil de fondation de l’AMA se réuniront respectivement le samedi 8 mai et le dimanche 9 mai, à Montréal.

Au cours de ces deux jours de réunion, les membres représentant le Mouvement olympique et les gouvernements de toutes les régions du monde discuteront de stratégies antidopage, et notamment des activités de l’AMA aux récents Jeux olympiques et paralympiques de Vancouver, ainsi que des conclusions du Symposium annuel de l’Agence pour les organisations antidopage. L’édition 2010 du symposium a réuni plus de 240 représentants de fédérations sportives internationales (FI) et d’organisations nationales antidopage (ONAD), les 13 et 14 avril, à Lausanne autour du thème « La mise en place de programmes antidopage efficaces et rentables ».

Le Comité exécutif et le Conseil de fondation se pencheront également sur l’étude en cours qui porte sur la mise en place pratique par les FI et les ONAD des règles liées aux informations sur la localisation des sportifs. Cette étude, que l’AMA a toujours indiqué vouloir réaliser après une année d’application des Standards internationaux de contrôle révisés, vise à évaluer la manière dont les signataires du Code mondial antidopage appliquent les règles sur la localisation et exercent la latitude qui leur est laissée dans la gestion de leurs groupes cibles de sportifs soumis aux contrôles. Cet exercice permettra à l’AMA de déterminer si des recommandations pratiques sont nécessaires pour aider les partenaires à collecter des informations sur la localisation appuyant des programmes antidopage efficaces.

Par ailleurs, le Comité exécutif se prononcera sur la possibilité d’approuver des laboratoires non-accrédités par l’AMA (par exemple des laboratoires de médecine légale ou d’analyse clinique) pour réaliser des analyses de sang dans le cadre du Passeport biologique de l’Athlète.

Cette proposition fait suite à un certain nombre de demandes de partenaires qui souhaitent utiliser des laboratoires dûment approuvés par l’AMA mais non-accrédités pour augmenter le nombre de laboratoires dans le monde en mesure de réaliser des analyses de sang dans le cadre du programme du Passeport.

Les réunions du Comité exécutif et du Conseil de fondation de l’AMA seront également l’occasion pour les membres de discuter des avancées les plus récentes dans la lutte contre le dopage et de certaines des activités principales de l’AMA. Celles-ci comprennent la prévention, l’éducation, le développement antidopage, la science, la collaboration avec la communauté chargée de l’application de la loi et l’industrie pharmaceutique, la ratification de la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport par les gouvernements, et des questions d’actualité en relation avec des enquêtes et des cas récents liés au dopage dans le sport.