22 Février 2010
Bookmark and Share

Déclaration de l’AMA à propos de la détection du premier cas de dopage à l’hormone de croissance

À la suite de l’annonce par l’agence antidopage du Royaume-Uni (UKAD) du premier cas de dopage complété impliquant un contrôle positif à l’hormone de croissance, l’AMA a publié la déclaration suivante de son directeur général David Howman :

« Ce premier cas impliquant l’hormone de croissance est un pas en avant important pour la lutte contre le dopage dans le sport. Ce cas envoie un signal fort aux sportifs qui prennent le risque d’utiliser cette substance à des fins dopantes : nous finirons par vous attraper. L’AMA et la communauté antidopage ont engagé des ressources importantes dans le développement de moyens de détection de l’hormone de croissance. Je suggère aux tricheurs de se rappeler que le Code mondial antidopage permet d’ouvrir une procédure disciplinaire dans les huit ans suivant la date d’une violation des règles antidopage et que les échantillons conservés peuvent être réanalysés. »

Cliquez ici pour le communiqué de presse de UKAD (en anglais).