26 Août 2009
Bookmark and Share

Cent vingt pays ont ratifié la Convention de l’UNESCO

Les Émirats Arabes Unis, le Botswana et le Venezuela ayant complété leur procédure de ratification, 120 des 193 États membres de l’UNESCO ont désormais ratifié la Convention internationale contre le dopage dans le sport. Avec ces nouvelles ratifications, 86 % de la population mondiale est couverte par la Convention.

La Convention de l’UNESCO, entrée en vigueur le 1er février 2007, est l’instrument juridique par lequel les gouvernements formalisent leur engagement dans la lutte contre le dopage dans le sport. De nombreux gouvernements ne pouvant être liés juridiquement par un document non gouvernemental tel que le Code mondial antidopage (le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et dans tous les pays), cette Convention leur permet d’aligner leurs législations nationales sur le Code et d’harmoniser ainsi les règles sportives et les législations publiques dans la lutte contre le dopage dans le sport.

Selon les standards de l’UNESCO, la Convention internationale contre le dopage dans le sport a battu des records de vitesse en termes de préparation, d’adoption et de ratification.

Cliquez ici pour la liste des gouvernements qui ont ratifié la Convention.