24 Février 2009
Bookmark and Share

Le président de l’AMA appelle à une intensification des nouvelles stratégies de lutte contre le dopage dans le sport

A l'occasion du quatrième Symposium de l'AMA pour les médias, organisé au Musée olympique de Lausanne le 24 février, le président de l'AMA John Fahey a appelé toutes les parties impliquées dans la lutte contre le dopage dans le sport à renforcer encore davantage les fondations du système antidopage et à intensifier la mise en application de nouvelles stratégies destinées à compléter les moyens traditionnels utilisés dans ce domaine.

M. Fahey a souligné l'importance de trouver constamment de nouveaux outils pour protéger l'intégrité du sport. « Sous l'impulsion de l'AMA, le modèle antidopage traditionnel a évolué d'une stratégie centrée seulement sur les sportifs et s'appuyant sur les contrôles, la recherche et l'éducation, vers un nouveau modèle incorporant aussi l'entourage des sportifs et les éléments en amont du dopage », a-t-il déclaré. « Nous devons continuer d'innover grâce à de nouveaux types de collaborations, de nouvelles stratégies et de nouvelles idées empruntées à d'autres domaines. »

Le président de l'AMA a notamment mentionné à cet égard plusieurs stratégies développées par l'AMA au cours des dernières années et des derniers mois: la détection de substances potentiellement dopantes en phase de développement, en collaboration avec des compagnies pharmaceutiques; le partenariat récemment formalisé entre l'AMA et Interpol, qui facilitera en particulier la collecte et le partage d'informations entre les agences chargées de l'application de la loi et les organisations antidopage; et l'implication des gouvernements dans la lutte contre la production et le trafic de substances illégales.

Dans son discours, M. Fahey s'est également dit confiant que le projet de Passeport de l'Athlète mené par l'AMA devienne un moyen important de dissuasion et de détection du dopage grâce à une approche toujours plus globale basée sur le suivi d'un certain nombre de paramètres biologiques de sportifs. « Potentiellement, le Passeport de l'Athlète développé sous l'impulsion de l'AMA pourrait constituer l'une des avancées les plus importantes des prochains mois et des prochaines années dans la lutte contre le dopage dans le sport », a déclaré M. Fahey.

« Sommes-nous en train de gagner la lutte contre le dopage dans le sport ? Je pense que nous sommes sur la bonne voie », a ajouté le président de l'AMA. « Et je pense qu'avec l'engagement de toutes les parties impliquées, nous pouvons continuer à relever les défis et à maintenir cette dynamique. »

« Nous luttons contre le dopage parce que nous croyons aux principes universels de vérité, d'équité, de santé, de travail et de respect. Il est de notre responsabilité de préserver ces valeurs pour la jeunesse et les prochaines générations. Dans cette lutte, il nous faudra peut-être du temps pour franchir la ligne d'arrivée. Mais je suis convaincu que nous nous sommes beaucoup rapprochés de cette ligne d'arrivée depuis l'année passée, et que nous en serons encore plus proches l'année prochaine. »