10 Octobre 2008
Bookmark and Share

L’AMA lance son programme « Génération Franc Jeu » aux Jeux de la Jeunesse du Commonwealth

L’AMA lance une nouvelle initiative éducative intitulée « Génération Franc Jeu » à l’occasion des troisièmes Jeux de la Jeunesse du Commonwealth, une grande manifestation pour les sportifs de moins de 18 ans qui se déroule du 12 au 18 octobre 2008 à Pune (Inde).

Ce programme vise à encourager les jeunes sportifs, leurs entraîneurs et leur personnel de soutien à être des meneurs dans la promotion et la protection du sport sans dopage dans le monde entier.

« La Génération Franc Jeu est une génération de sportifs, d’entraîneurs et de membres de leur entourage qui croient que le sport sans dopage est un vecteur juste et puissant de changement et d’évolution », a commenté le président de l’AMA, l’Hon. John Fahey. « Cette génération adhère aux valeurs de paix, de franc jeu et de respect. En lançant cette initiative, nous voulons encourager les champions de demain à être les acteurs d’un mouvement fort contre le dopage et à promouvoir les valeurs du sport propre. »

Au cours des Jeux de la Jeunesse du Commonwealth, les sportifs et les officiels qui se rendent au Centre « Génération Franc Jeu » au village des athlètes peuvent démontrer leur engagement en faveur des valeurs de la Génération Franc Jeu en remplissant une déclaration contre le dopage ensuite affichée sur les murs du Centre. Les participants peuvent également remplir un questionnaire visant à sonder leurs attitudes et leurs croyances envers le dopage, et peuvent tester leurs connaissances de la lutte contre le dopage en jouant à l’édition jeunesse du Quiz antidopage de l’AMA. En outre, ils peuvent utiliser le jeu vidéo « Mario et Sonic aux Jeux olympiques » mis à disposition par la société de médias et de contenu digitaux ISM, partenaire de l’AMA.

« ISM sait comment rendre l’apprentissage ludique et captivant », s’est félicité le directeur général de l’AMA, David Howman. « Nous avons un mandat important, et nous pensons qu’en travaillant avec une société telle qu’ISM les meneurs d’aujourd’hui et de demain seront incités à se joindre à la Génération Franc Jeu. » « ISM est heureux de collaborer avec l’AMA lors des Jeux de la Jeunesse du Commonwealth et se réjouit de mettre en place d’autres partenariats avec l’Agence au cours de la période précédant les Jeux olympiques de la Jeunesse 2010 », a ajouté le président directeur général d’ISM, Raymond Goldsmith.

L’équipe du Centre « Génération Franc Jeu » à Pune sera composée d’employés de l’AMA et des administrateurs des quatre organisations régionales antidopage (ORAD) situées dans des pays du Commonwealth, qui sont subventionnées par le Secrétariat du Commonwealth.

Le soutien du Secrétariat du Commonwealth aux activités antidopage dans ces quatre régions (Afrique de l’Est, Afrique australe, Caraïbes et Océanie) se concentre principalement sur l’éducation et l’information antidopage. Après les Jeux de la Jeunesse du Commonwealth, le but des administrateurs d’ORAD sera de mettre en place et de promouvoir des programmes durables pour la jeunesse dans leur région respective.

« Les Jeux de la Jeunesse du Commonwealth offrent à l’AMA et à la communauté antidopage une occasion idéale d’aller à la rencontre des jeunes sportifs et de les sensibiliser », a déclaré David Howman. « L’AMA remercie le Secrétariat du Commonwealth, la Fédération des Jeux du Commonwealth et le comité d’organisation local pour leur soutien aux activités de l’Agence et à la lutte contre le dopage en général. Les leçons que nous tirerons de cette première expérience lors d’une grande manifestation serviront de tremplin pour les prochaines activités de ce programme, y compris lors des premiers Jeux olympiques de la Jeunesse, qui se tiendront à Singapour en 2010. »

Le directeur exécutif de la Fédération des Jeux du Commonwealth (FJC), Michael Hooper, s’est également félicité de la présence de ce programme à Pune. « La FJC est très heureuse de collaborer avec l’AMA dans le cadre de la promotion du sport sans dopage. Ce partenariat aux Jeux de la Jeunesse du Commonwealth offre une excellente occasion de sensibiliser les jeunes sportifs. L’éducation est une arme importante dans la lutte contre le dopage, et le lancement de telles initiatives par l’AMA est bienvenu. Ces sportifs sont de futurs ambassadeurs et de futurs exemples eux-mêmes. Il est essentiel qu’ils comprennent la lutte contre le dopage et la triche et qu’ils y participent. »