9 Juin 2008
Bookmark and Share

Le troisième symposium sur le dopage génétique de l’AMA étudiera les avancées des thérapies de transfert de gènes et des méthodes de détection, et les questions légales et éthiques associées

L'AMA organise un troisième symposium sur le dopage génétique, à Saint-Pétersbourg (Russie) les 10 et 11 juin 2008, avec le soutien des autorités sportives russes. Cliquez ici pour davantage d'informations

Le dopage génétique représente une menace pour l'intégrité du sport et la santé des sportifs. En tant qu'organisation internationale responsable de la promotion, de la coordination et de la supervision de la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes, l'AMA accorde une attention et des ressources importantes au développement de méthodes de détection et de dissuasion du dopage génétique.

Ce troisième symposium fait suite à ceux tenus à Banbury (États-Unis) en 2002 et Stockholm (Suède) en 2005. Il permettra de faire le point sur les avancées en matière de transfert de gènes à des fins thérapeutiques et de détection du dopage génétique, de discuter des limites entre la thérapie et l'amélioration de la performance du point de vue de la technique et de l'éthique, et d'examiner le cadre légal et les questions liées à l'application de la loi en relation avec le dopage génétique. Les participants seront notamment des experts du transfert de gènes, des scientifiques du domaine de l'antidopage, des membres du Panel sur le dopage génétique de l'AMA-un groupe d'experts internationaux dont la mission est d'examiner les dernières avancées dans le domaine de l'utilisation de gènes, le développement de méthodes de détection du dopage génétique et les projets de recherche financés par l'Agence dans ce domaine-et des éthiciens.