30 Juin 2008
Bookmark and Share

Déclaration du président de l’AMA John Fahey à propos de la décision du TAS dans le cas Floyd Landis

« L’Agence mondiale antidopage (AMA) est satisfaite de la décision annoncée aujourd’hui par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Comme tout sportif dont l’analyse d’échantillon a révélé un résultat anormal, M. Landis a eu la possibilité de présenter son cas devant diverses instances d’audition à différentes étapes de la procédure. M. Landis a exercé ce droit et a, en outre, mené une campagne agressive contre le Mouvement antidopage, diffusant dans le domaine public un nombre sans précédent d’informations inexactes afin de tenter de détourner l’attention du fondement même de son cas. La décision d’aujourd’hui confirme qu’il a commis une violation des règles antidopage et qu’il ne peut échapper au fait que de la testostérone synthétique a été retrouvée dans son échantillon. »

« Ce cas est un triste exemple supplémentaire d’un sportif qui a triché et qui a persisté à nier les faits. J’espère que tous les sportifs qui pourraient être tentés de tricher prendront cette leçon à cœur et que ce cas aura un effet dissuasif important. La communauté antidopage continuera de travailler sans relâche pour mener sa mission et protéger l’intégrité du sport et le droit de tous les sportifs de concourir dans un environnement juste et sain dans le monde entier. »