28 Janvier 2008
Bookmark and Share

Les contributions au budget de l'AMA ont atteint un sommet annuel en 2007

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé que les contributions des gouvernements et du Mouvement sportif à son budget ont atteint un sommet annuel en 2007. Ces contributions, dont le versement s'est accéléré chaque année depuis que les autorités publiques ont commencé à financer l'Agence au côté du monde sportif en 2002, ont atteint 95,85% du budget à la fin de l'année 2007. L'AMA espère que le versement des contributions en 2008 dépassera ce pourcentage, alors que toutes les parties prenantes reconnaissent aujourd'hui leurs responsabilités dans le cadre de la lutte contre le dopage dans le monde.

« L'AMA est ravie de la participation toujours croissante et plus rapide des autorités publiques à la lutte contre le dopage dans le sport, » a commenté le directeur général de l'AMA, David Howman. « Les contributions financières sont cruciales pour permettre à l'AMA de mettre en place les programmes et stratégies que nos partenaires des gouvernements et du Mouvement sportif ont désigné comme prioritaires. »

L'AMA est un partenariat à parts égales entre le Mouvement sportif et les gouvernements. Chacun de ces deux groupes de partenaires prend en charge la moitié du budget de l'Agence. Au nom du Mouvement sportif, le Comité international olympique (CIO) verse, dollar pour dollar, l'équivalent des contributions versées par les gouvernements. Le CIO a entièrement financé l'AMA au cours de ses deux premières années d'existence.

Moins d'un mois après le début de l'année, l'AMA a reçu plus de 26% de son budget 2008, fixé à 24 millions US$. De nombreux pays ont déjà versé la totalité de leur contribution annuelle: l'Australie et la Nouvelle-Zélande au nom de l'Océanie, Aruba, la Barbade, la communauté flamande de Belgique, la Bulgarie, le Cap Vert, les Iles Caïmans, la Croatie, le Danemark, l'Egypte, l'Estonie, l'Ethiopie, la Finlande, la Géorgie, l'Islande, l'Inde, l'Irlande, le Koweït, le Luxembourg, le Mali, Maurice, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, le Qatar, la Russie, les Seychelles, la Suède, la Thaïlande, la Tunisie et le Royaume-Uni.

Pour davantage d'informations sur le budget de l'AMA et les contributions versées par les pays de 2002 à 2008, cliquez ici.