10 Janvier 2008
Bookmark and Share

L'AMA salue le partenariat sur la recherche antidopage

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a salué la création du Partenariat pour un sport propre (PSP), un organisme de recherche à but non lucratif lancé par le Comité olympique des États-Unis (USOC), l'Agence antidopage des États-Unis (USADA), la Ligue majeure de baseball (MLB) et la Ligue nationale de football (NFL), pour la détection et la dissuasion de l'utilisation de substances interdites et illégales dans le sport.

"En réunissant les grandes ligues et les organisations olympiques et antidopage dans le cadre d'une approche basée sur la collaboration pour lutter contre le dopage dans le sport, le Partenariat pour un sport propre aux États-Unis constitue une initiative et un pas en avant importants", a commenté le directeur général de l'AMA, David Howman.

"Les cas de dopage d'envergure et les enquêtes à grande échelle intervenus récemment montrent que tous les pays et tous les domaines de la société reconnaissent que la lutte contre le dopage doit être menée d'une manière concertée et coordonnée. Cette initiative dans le domaine de la recherche aux États-Unis offre davantage de ressources et représente un modèle que nous espérons voir se reproduire dans d'autres pays développés. Nous nous réjouissons de travailler avec le PSP pour échanger nos expertises et résultats mutuels et pour ainsi maximiser les avancées dans la lutte pour un sport propre et équitable."

L'AMA a lancé en 2001 le premier (et unique) programme de recherche scientifique coordonné sur le plan international consacré à la science de la détection. A ce jour, l'Agence a engagé plus de 31 millions US$ dans plus de 100 projets de recherche impliquant des experts des cinq continents.