14 Novembre 2007
Bookmark and Share

L'AMA renforce la lutte contre le dopage dans le sport

Près de 1500 participants se réunissent à la troisième Conférence mondiale pour débattre des stratégies futures et réviser le Code mondial antidopage

La troisième Conférence mondiale sur le dopage dans le sport, qui s'ouvre officiellement demain à Madrid (Espagne), s'apprête à marquer une nouvelle étape majeure dans le renforcement de la lutte contre le dopage dans le sport, au travers notamment de la révision du Code mondial antidopage.

« Le dopage est sans aucun doute la plus grande menace que le sport ait connue, et il est devenu si présent qu'il représente un grave danger pour la santé publique », a déclaré le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), Richard W. Pound. « Il est de la responsabilité du Mouvement sportif et des gouvernements de continuer à renforcer la lutte contre le dopage. C'est précisément ce qu'ils feront au cours de la troisième Conférence mondiale sur le dopage dans le sport, en approuvant des amendements au Code mondial antidopage et en discutant de stratégies visant à poursuivre les progrès en la matière. »

Près de 1500 représentants du Mouvement sportif, des autorités publiques, de la communauté antidopage, des sportifs, des observateurs et des médias se réuniront à Madrid pour ce rendez-vous mondial organisé par l'AMA, avec le soutien du Conseil supérieur du sport espagnol. La Conférence sera l'occasion d'examiner en particulier les avancées réalisées dans la lutte contre le dopage depuis la création de l'AMA fin 1999 et d'identifier des stratégies pour l'avenir.

Les discussions se concentreront principalement sur la révision du Code mondial antidopage—le document de base adopté en 2003 par le Mouvement sportif et les gouvernements comme le cadre de la lutte harmonisée contre le dopage dans le sport. La révision du Code est destinée à mettre à profit l'expérience acquise dans la lutte contre le dopage pour renforcer encore les programmes antidopage dans le monde entier.

La Conférence mondiale se déroulera sur deux jours et demi, du 15 au 17 novembre. Le premier jour (15 novembre), les sessions offriront des forums de discussion consacrés à des domaines spécifiques de la lutte contre le dopage tels que la science, l'éducation, le rôle des sportifs, l'aspect financier, ou encore le futur paysage de la lutte contre le dopage. Le deuxième jour (16 novembre) sera consacré au Code mondial antidopage révisé et aux interventions des délégués des gouvernements et du Mouvement sportif à ce propos. Enfin, le matin du troisième jour (17 novembre), les conclusions et la Résolution de la Conférence seront discutées et adoptées.

« Nous nous attendons à ce que les étapes franchies lors de cette troisième Conférence soient aussi importantes que celles franchies lors des deux premières Conférences mondiales dans la protection de la santé des sportifs, de leur droit à des compétitions équitables et de l'intégrité des jeunes champions aspirant à exceller dans le sport. L'élan créé lors de la première Conférence mondiale en 1999—qui a mené à la création de l'AMA—puis de la deuxième Conférence en 2003—qui a vu l'adoption, par le Mouvement sportif et les gouvernements, du Code comme la base de la lutte harmonisée contre le dopage dans le sport—sera sans aucun doute encore renforcé cette semaine grâce à la révision du Code et aux diverses discussions. »

Les deux organes décisionnels de l'AMA—le Comité exécutif et le Conseil de fondation—tiendront également à Madrid leurs réunions annuelles de novembre.

Le Comité exécutif se réunira le 14 et le 16 novembre pour se pencher sur plusieurs questions importantes en particulier :

  • Code mondial antidopage révisé : Le Comité exécutif discutera du projet de Code révisé (version 3.0) publié le 15 octobre, dans la perspective de la réunion du 17 novembre du Conseil de fondation, au cours de laquelle le Code révisé devrait être adopté.
  • Standards internationaux révisés : Le Comité examinera la révision des Standards internationaux de contrôle et du Standard international pour les laboratoires afin d'identifier les étapes suivantes.
  • Rapport de respect du Code : Les membres discuteront des stratégies de supervision du respect du Code par les partenaires.
  • Recherche en sciences sociales : Le Comité étudiera les recommandations du Comité Éducation de l'AMA en matière de subventions de projets dans le cadre du programme 2008 de recherche en sciences sociales.

Le Conseil de fondation de l'AMA se réunira à deux reprises le 17 novembre, à 10h00 et 14h00.

Lors de sa réunion de 10h00, le Conseil de fondation, sur recommandation du Comité exécutif de l'AMA, examinera le Code mondial antidopage révisé pour adoption.

Au cours de sa réunion de 14h00, le Conseil prendra plusieurs décisions importantes :

  • Présidence : Le Conseil de fondation se déterminera sur l'élection des candidats présentés par les gouvernements à la future présidence de l'AMA et par le Mouvement sportif à la future vice-présidence de l'AMA. Ces mandats, d'une durée de trois ans, débuteront le 1er janvier 2008.
  • Gouvernance : Comme chaque année lors de sa réunion de novembre, le Conseil nommera le Comité exécutif 2008 et approuvera les membres du Conseil de fondation et des comités de travail 2008.
  • Budget : Les membres discuteront du budget 2008 recommandé par le Comité exécutif pour adoption.

Le site Internet de la Conférence (www.wadamadrid2007.com), disponible en français, anglais et espagnol, contient des informations supplémentaires à propos de la Conférence. Des retransmissions en direct, des enregistrements et des résumés quotidiens seront également disponibles sur ce site.