Liste des interdictions

Mise à jour : L'AMA publie la Liste des Interdictions 2018 qui sera en vigueur le 1er janvier 2018.

La Liste des interdictions 2017 (1 janvier 2017) est téléchargeable et disponible pour l'impression dans la section ressources du site web, ou peut être consultée en ligne.

Historique

Depuis 2004, et en vertu du Code mondial antidopage, l’AMA publie annuellement la Liste des substances et méthodes interdites (la Liste). Constituant l’un des cinq Standards internationaux de l’AMA, La Liste identifie les substances et les méthodes interdites en compétition, hors compétition et dans certains sports. Celles-ci sont classées en différentes catégories (par ex., stéroïdes, stimulants, dopage génétique, etc.).

Le rôle de l’AMA, par le biais du groupe d’experts Liste et du Comité Santé, médecine et recherche, est d’orchestrer les consultations précédant la préparation et la publication de la Liste au plus tard le 1er octobre en vue de son entrée en vigueur le 1er janvier de l’année suivante.

Lors de ses réunions, le Comité Liste a pris en compte tous  les commentaires des partenaires.  Les points figurant dans le Résumé des principales modifications et les notes explicatives, ainsi que nombre de questions et de sujets portés à l’attention du Comité Liste par les partenaires sont disponibles dans la section Questions-réponses sur la Liste des interdictions.

Programme de surveillance

En consultation avec les signataires et les gouvernements, l'AMA établira un programme de surveillance portant sur des substances ne figurant pas dans la Liste des interdictions, mais qu’elle souhaite néanmoins surveiller afin d'en déterminer la prévalence d’usage dans le sport.

L’AMA publiera, avant tout contrôle, les substances qui feront l’objet d’une surveillance. La présence de ces substances ou les cas d’usage déclarés seront rapportés périodiquement à l’AMA par les laboratoires sous forme de données statistiques regroupées par sport. On y indiquera en outre si les échantillons ont été prélevés en compétition ou hors compétition. Ces rapports ne contiendront aucune information additionnelle sur les échantillons particuliers.

L’AMA mettra à la disposition des fédérations internationales et des organisations nationales antidopage, au moins une fois par année, des données statistiques regroupées par sport au sujet de ces substances. L’AMA mettra en oeuvre des mesures afin de préserver l’anonymat le plus strict des sportifs dans ces rapports. L’usage déclaré ou la détection des substances surveillées ne pourra constituer une violations aux règles antidopage.