18 Avril 2019
Bookmark and Share

L'AMA communique les principaux résultats de la réunion du groupe consultatif sur les organisations nationales antidopage

Les 15 et 16 avril, le groupe consultatif sur les organisations nationales antidopage (ONAD) de l’Agence mondiale antidopage (AMA) s’est réuni au bureau principal de l’AMA à Montréal afin de discuter de diverses questions d’intérêt pour les ONAD du monde entier. Le groupe, qui est présidé par Rune Andersen d’Antidopage Norvège et composé de 10 experts d’ONAD de partout dans le monde, fournit des avis et des conseils éclairés à la direction de l’AMA relativement aux ONAD au sein de la communauté mondiale antidopage.

Voici quelques-uns des principaux résultats de la réunion de deux jours du groupe :

  • Le groupe a souligné l’importance d’un plus grand engagement de la part des sportifs envers la protection du sport propre. Il encourage les membres de la communauté des ONAD à travailler ensemble afin de passer en revue et de déterminer les meilleurs moyens de favoriser l’engagement des sportifs. Pour faciliter ces discussions, le groupe élaborera un document de travail sur l'engagement des sportifs des ONAD, et il en sera question à sa prochaine réunion.
  • Le groupe a fait l’éloge de l’AMA pour tous les efforts qu’elle a déployés à ce jour afin de superviser la conformité au Code mondial antidopage (le Code). On a convenu qu’il est essentiel de disposer d’un programme de supervision de la conformité rigoureux, et l’AMA est encouragée à analyser les leçons tirées jusqu’à maintenant, ainsi qu’à évaluer le programme et à l’améliorer s’il y a lieu. Cela inclut le renforcement des éléments obligatoires pour toutes les organisations antidopage (OAD).
  • Le groupe a félicité l’AMA et l’équipe de rédaction du Code pour le travail et les progrès réalisés à ce jour dans le cadre du processus de révision du Code et des Standards internationaux 2021 et il estime que les changements proposés amélioreront le Programme mondial antidopage.
  • Le groupe considère le programme antidopage comme une priorité clé à fois pour l’AMA et pour la communauté antidopage et il invite les ONAD à s’aider et à se soutenir mutuellement afin de mettre sur pied les structures et les programmes qui s’imposent à l’échelle mondiale.
  • Selon le groupe, il est essentiel que les ONAD soient indépendantes dans leur capacité à prendre des décisions conformes au Code et aux Standards internationaux, sans influence ou pression extérieure. L'indépendance opérationnelle de toutes les OAD, y compris les ONAD, constitue la base; toutefois, une indépendance accrue constitue l’objectif.

La direction de l’AMA présentera les résultats de la réunion du groupe au Conseil de fondation de l’AMA le 16 mai.