21 Décembre 2017
Bookmark and Share

L’AMA rétablit l’accréditation du laboratoire de Paris

L’Agence mondiale antidopage (AMA) annonce qu’elle a rétabli l’accréditation du laboratoire de l’Agence française de lutte contre le dopage (l’organisation nationale antidopage française) situé à Châtenay-Malabry, en France (laboratoire de Paris). Cette décision permet au laboratoire de Paris de reprendre immédiatement l’ensemble de ses activités antidopage, y compris les analyses d’échantillons d’urine et de sang.

La décision de rétablir l’accréditation du laboratoire de Paris s’appuie sur la recommandation du groupe d’experts Laboratoires de l’AMA, qui juge que le laboratoire a corrigé les non-conformités au Standard international pour les laboratoires (SIL) dont le laboratoire avait lui-même fait part à l’AMA, et qui avaient entraîné une suspension provisoire de son accréditation le 25 septembre 2017, suivie de l'imposition d'une suspension de six mois le 31 octobre 2017.

« L’AMA est heureuse de confirmer que l’accréditation du laboratoire de Paris a été rétablie, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. Nous aimerions féliciter le laboratoire pour sa collaboration et ses efforts, qui ont mené au rétablissement rapide de son accréditation. Nous sommes convaincus que le laboratoire a corrigé ses déficiences. Le groupe d’experts Laboratoires continuera de superviser les performances du laboratoire afin de s’assurer qu’il se conforme aux normes élevées de l’AMA. »

Selon le SIL, l’AMA est responsable de l’accréditation et de la réaccréditation des laboratoires antidopage et doit donc s’assurer qu’ils respectent les normes de qualité les plus élevées en vigueur. Ce processus de supervision est exécuté parallèlement à une évaluation de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) par des organismes d’accréditation nationaux indépendants qui sont membres en règle de la Coopération internationale d’accréditation des laboratoires (ILAC).